Pour une vie bien équilibrée il faut : aller à la salle de sport pour se gonfler comme un bibendum, aller en boite sans danser on est là pour draguer pas pour jouer les Gogoles sur la piste, discuter avec ses amis uniquement via skype ou par tél, s'exhiber sur Facebook, jouer les gros durs, pécho les nanas très jeunes elles sont plus influençables et plus faciles, menacer et insulter les plus faibles, dépenser un max d'argent et aller dans les meilleurs coins à la mode, regarder et idolatrer "how i meet your mother", "Skins" et "Sex & the city" Voilà ça c'est LA grande vie à Marseille.

Pour une vie bien équilibrée il faut : aller à la salle de sport pour se gonfler comme un bibendum, aller en boite sans danser on est là pour draguer pas pour jouer les Gogoles sur la piste, discuter avec ses amis uniquement via skype ou par tél, s'exhiber sur Facebook, jouer les gros durs, pécho les nanas très jeunes elles sont plus influençables et plus faciles, menacer et insulter les plus faibles, dépenser un max d'argent et aller dans les meilleurs coins à la mode, regarder et idolatrer "how i meet your mother", "Skins" et "Sex & the city" Voilà ça c'est LA grande vie à Marseille.

J'aime la musculation, la racaille, les bourges, les jeux d'argents, les belles voitures, me saouler la gueule, fumer, les utilisateurs de facebook, les soirées étudiantes et les boites de nuit ! oui je suis NORMAL !
 
 
"Les personnes intelligentes ont une libido plus élevée"
Les étudiants de l'université de Cambridge auraient dépense plus d'argent pour les sextoys que les autres universitaires. Pour un magasin d'objets érotiques, cela indique qu'un QI plus élevé est proportionnel au taux de libido. Au plus une personne est intelligente, au plus elle a envie de Baizer d'avoir un plaisir charnel.

Selon le webshop Love Honey, les étudiants de Cambridge auraient dépensé, l'an dernier, 11.433¤ pour des jouets sexuels. Ils seraient suivis par les étudiants d'Oxford (11.311¤). Pour Love Honey, il ne fait aucun doute que les étudiants des universités d'élite britanniques ont un intérêt accru pour la sexualité et ses plaisirs.

Le webshop tient ses conclusions d'une analyse des achats grâce à Google Analytics et l'adresse mail des acheteurs. Pour le vendeur d'objets coquins, les jeunes de vingt ans et plus avec un gros QI sont avides de sexe. "Il est intéressant de voir que les gens des universités britanniques dépensent beaucoup dans les sextoys", indique un responsable au Telegraph.

Alice Little, étudiante de 27 ans à l'université de Cambridge n'est pas étonnée par ces résultats. "Il semblerait que les étudiants de ces universités de prestige ont en tête que le sexe et les sextoys sont la façon la plus chouette d'évacuer le stress. Il faut travailler dur... Donc, ce n'est pas vraiment une surprise de savoir que ces étudiants sont ceux qui dépensent le plus pour relâcher la pression."

"Les gens ambitieux souhaitent exceller dans tous les domaines. Il n'est pas étonnant que la satisfaction sexuelle en fasse partie", ajoute la jeune femme. Felix Marteau, un étudiant d'Oxford, ajoute que les personnes intelligentes sont plus créatives dans la chambre à coucher. Allez Tous au Sex shop !
 
Les cinq erreurs que font encore les femmes au lit
Tracey Cox, sexperte britannique, indique que trop souvent, les hommes souffrent de clichés en matière de sexualité. Les femmes auraient tendance à blâmer facilement les hommes sur cinq points, dit-elle dans le DailyMail. Et cela aurait des répercussions négatives sur le couple.

Les femmes pensent que les hommes sont toujours prêts et souhaitent toujours avoir des relations sexuelles. "Si vous parlez à une ado qui débute une relation, vous avez tout à fait raison. Mais une fois qu'un homme arrive à 25 ans (voire plus tôt parfois), d'autres éléments de sa vie deviennent tout aussi importants que le sexe et il va y consacrer de l'énergie", explique-t-elle au Dailymail. "La vraie vie atténue la plupart des pulsions sexuelles des hommes plus efficacement qu'un seau d'eau glacée. Travail, stress, pression, factures... Tout fait en sorte qu'il ne pense plus au sexe tout le temps.
 
" Elles pensent que la relation sexuelle a pris fin quand il a joui "Oui, c'est souvent le cas. Un amant égoïste s'effondrera et vous laissera en plan. Mais si certaines parties de son corps sont hors jeu, il n'y a rien de mal à ce qu'il joue de ses mains ou sa bouche..." Elle regrette surtout que les femmes n'osent pas dire qu'elles n'ont pas joui. "Qu'est-ce qui vous empêche de le lui dire et de l'encourager à continuer?"
 
Elles ne réalisent pas que le sexe est plus que du sexe pour l'homme "Pour les hommes, le sexe, c'est une manière primitive de se donner. C'est une façon pour lui de se sentir désiré et accepté émotionnellement et physiquement. Parce que certains hommes ne sont pas aussi bavards que les femmes, le sexe est un moyen pour eux de montrer leur amour et leur désir, de se rapprocher... Si vous rejetez toute forme de sexe avec lui, vous ne rejetez pas que l'acte. Adoptez une nouvelle philosophie : ne dites pas non, dites que vous refusez le sexe, pas un câlin ou une discussion intime."
 
Elles ne donnent aucune instruction Tracey Cox conseille aux femmes de guider les hommes. "Son système est simple : s'il veut des câlins, il a une érection. Il fait quelques va-et-vient et atteint l'orgasme. Si vous ne lui dites pas (ou suggérez pas) comment vous toucher (comment, où, à quelle fréquence...), vous pourrez vite abandonner."
 
Elles réagissent mal quand leur partenaire leur propose d'essayer de nouvelles choses Elle propose également d'oser essayer de nouvelles choses. Elle compare ça au menu. Pour elle, il est évident qu'on ne mange pas la même chose tous les jours. "La plupart des couples font la même chose que manger un sandwich au poulet tous les jours de leur vie. Nous suivons ce même schéma au lit. Vouloir du changement n'est pas menaçant. C'est un besoin simple et humain de vouloir varier les plaisirs."
 
 
Pour une vie bien équilibrée il faut : aller à la salle de sport pour se gonfler comme un bibendum, aller en boite sans danser on est là pour draguer pas pour jouer les Gogoles sur la piste, discuter avec ses amis uniquement via skype ou par tél, s'exhiber sur Facebook, jouer les gros durs, pécho les nanas très jeunes elles sont plus influençables et plus faciles, menacer et insulter les plus faibles, dépenser un max d'argent et aller dans les meilleurs coins à la mode, regarder et idolatrer "how i meet your mother", "Skins" et "Sex & the city" Voilà ça c'est LA grande vie à Marseille.
Ce que les hommes pensent des filles tatouées
Un tatouage assez visible peut vous poser problème sur le marché du travail, mais il peut aussi influencer le jugement que les autres portent sur vous dans votre vie de tous les jours. Le chercheur Nicolas Gueguen, de l'Université de Bretagne-Sud, s'est intéressé au lien entre tatouage et perception sociale Et plus précisément ce que les hommes pensent des femmes qui ont un tatouage.
58 femmes, tatouées ou non, se sont ainsi promenées sur les plages de Bretagne. Comment ont réagi les hommes aux alentours ? Ils ont abordé plus rapidement et plus facilement celles qui avaient un tatouage. Interrogés ensuite via un questionnaire sur la probabilité d'avoir des relations sexuelles dès le premier rendez-vous avec ces femmes rencontrées sur la plage, là encore, ils ont estimé que les filles tatouées étaient plus "ouvertes" sexuellement.

 
La bigorexie, encore mieux que la Boulimie, anorexie, schizophrénie ?
de plus en plus d'hommes sont prêts à tout pour avoir plus de muscles visibles, quitte à sacrifier leur santé.
Pour une vie bien équilibrée il faut : aller à la salle de sport pour se gonfler comme un bibendum, aller en boite sans danser on est là pour draguer pas pour jouer les Gogoles sur la piste, discuter avec ses amis uniquement via skype ou par tél, s'exhiber sur Facebook, jouer les gros durs, pécho les nanas très jeunes elles sont plus influençables et plus faciles, menacer et insulter les plus faibles, dépenser un max d'argent et aller dans les meilleurs coins à la mode, regarder et idolatrer "how i meet your mother", "Skins" et "Sex & the city" Voilà ça c'est LA grande vie à Marseille.


Des experts américains font état d'une nouvelle tendance effrayante : la bigorexie. Bien que le phénomène ne soit pas neuf, il touche de plus en plus d'hommes. Chaque année, des milliers d'hommes sont en proie à un trouble de leur image corporelle. Ils veulent un corps aux muscles saillants. Ils passent alors des heures en salle de sport, à faire des régimes protéinés et à se regarder dans la glace. Ils se comparent également entre eux.

Kevin Durio, un coach sportif texan, a expliqué au Sun Herald que les hommes étaient tout aussi sensibles aux couvertures des magazines que les femmes. Il constate que les hommes prennent souvent cette quête trop à coeur dans le but d'obtenir un corps d'Apollon ultramusclé. Car si la bigorexie peut toucher les femmes, 90% des personnes qui en souffrent sont des hommes, indique Fitness Magazine.

Le Dr Mike McFarland, psychologue, a déclaré au journal avoir déjà travaillé avec des hommes qui avaient perdu leurs emplois à cause de ces "remises en forme" de l'extrême. Il fait appel à la thérapie cognitivo-comportementale pour venir à bout de ce dysmorphisme de l'image et du trouble alimentaire qui l'accompagne souvent.

"Tout tourne autour de leur corps", explique le psychologue. "Ils peuvent même régler leur réveil à deux heures du matin pour prendre une boisson protéinée. Leur régime inflexible les empêche souvent de fonctionner normalement dans la vraie vie."

Crise de la quarantaine
Souvent, cette bigorexie se manifeste au début de la vingtaine. Pourtant, le psychologue remarque que cette tendance touche de plus en plus d'hommes mûrs. Des hommes de 40 ou 50 ans regrettent le corps de leur jeunesse et se lancent dans cette quête de la silhouette (trop) sculpturale.

"Beaucoup d'hommes de 40 ou 50 ans veulent soudainement retrouver le corps de leurs vingt ans. C'est une pente glissante. On commence à obtenir de beaux résultats et puis on va plus souvent au fitness et on fait du copinage avec d'autres hommes qui ont des objectifs similaires. Les gens peuvent alors entrer dans un tourbillon qui les entraîne dans cette voie...", ajoute-t-il.


Pour une vie bien équilibrée il faut : aller à la salle de sport pour se gonfler comme un bibendum, aller en boite sans danser on est là pour draguer pas pour jouer les Gogoles sur la piste, discuter avec ses amis uniquement via skype ou par tél, s'exhiber sur Facebook, jouer les gros durs, pécho les nanas très jeunes elles sont plus influençables et plus faciles, menacer et insulter les plus faibles, dépenser un max d'argent et aller dans les meilleurs coins à la mode, regarder et idolatrer "how i meet your mother", "Skins" et "Sex & the city" Voilà ça c'est LA grande vie à Marseille.
Pour une vie bien équilibrée il faut : aller à la salle de sport pour se gonfler comme un bibendum, aller en boite sans danser on est là pour draguer pas pour jouer les Gogoles sur la piste, discuter avec ses amis uniquement via skype ou par tél, s'exhiber sur Facebook, jouer les gros durs, pécho les nanas très jeunes elles sont plus influençables et plus faciles, menacer et insulter les plus faibles, dépenser un max d'argent et aller dans les meilleurs coins à la mode, regarder et idolatrer "how i meet your mother", "Skins" et "Sex & the city" Voilà ça c'est LA grande vie à Marseille.
Pour une vie bien équilibrée il faut : aller à la salle de sport pour se gonfler comme un bibendum, aller en boite sans danser on est là pour draguer pas pour jouer les Gogoles sur la piste, discuter avec ses amis uniquement via skype ou par tél, s'exhiber sur Facebook, jouer les gros durs, pécho les nanas très jeunes elles sont plus influençables et plus faciles, menacer et insulter les plus faibles, dépenser un max d'argent et aller dans les meilleurs coins à la mode, regarder et idolatrer "how i meet your mother", "Skins" et "Sex & the city" Voilà ça c'est LA grande vie à Marseille.
Pour une vie bien équilibrée il faut : aller à la salle de sport pour se gonfler comme un bibendum, aller en boite sans danser on est là pour draguer pas pour jouer les Gogoles sur la piste, discuter avec ses amis uniquement via skype ou par tél, s'exhiber sur Facebook, jouer les gros durs, pécho les nanas très jeunes elles sont plus influençables et plus faciles, menacer et insulter les plus faibles, dépenser un max d'argent et aller dans les meilleurs coins à la mode, regarder et idolatrer "how i meet your mother", "Skins" et "Sex & the city" Voilà ça c'est LA grande vie à Marseille.

Tags : coup de gueule - mort de faim - marseille - les femmes - bigorexie - gonflette - muscu - honte

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.234.0.2) if someone makes a complaint.

Comments :

  • C-E-S-A-R

    09/08/2011

    AHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAAHHAHAAH DMR

Report abuse