1 tagged article le puzzle de dieu

Goukinou² 18/07/2003

 
Goukinou²
Rien ne sert d'envier & copier la vie des autres, éclatez-vous dans la votre !
Goukinou²

Le sens de la vie. 06/09/2004

Le sens de la vie.




La moralité aujourd'hui ?
On a tous une vision de la vie plus ou moins différente...
J'ai été forcé de constater que certaines personnes ne changeront jamais. Dans les films, les séries, les romans ont voit toujours les méchants qui finissent par se sacrifier pour aider le gentil ou reconnaissent là ou ils ont fait des fautes et deviennent alors des personnes respectables... La réalité est beaucoup moins belle, les gens peuvent etre égoïste, menteur, profiteur et manipulateur pour arriver à leurs fins. Et cela devient le moteur de leur existence, aucune culpabilité, une dose de mythomanie et de colère pour renverser la situation à leur avantage... On peu effectivement passer sa vie entière à faire le mal, tout gâcher, à avoir d'horribles défauts et les garder, ne jamais apprendre de ses erreurs, vivre dans le mensonge, ne jamais payer les conséquences de ses actes ni prendre ses responsabilités...

"
On a beau tout donner à quelqu'un cela ne l'empêchera pas de devenir ce qu'il y'a écrit". On ferait mieux de plus souvent écouter son intuition... mais comme je le pense déjà depuis longtemps, on ne peu changer son destin qu'en faisant pire ou absolument rien afin de rater toutes les occasions et surprises que la vie nous réserve. Penser qu'on a toujours raison même lorsqu'on a complètement tort cela aide à tout supporter ?. J'ai peut-être été trahi, déçu, volé, manipulé, j'ai été obligé de faire beaucoup Trop de sacrifices pour arrêter de souffrir mais je peux me regarder dans une glace. Je n'ai jamais fait de mal à personne et j'ai toujours fait passer les autres avant moi, trop de gens mal intentionnés en ont profité. Les belles promesses, les grands principes et autres valeurs morales aujourd'hui cela n'a plus aucune importance, seul son propre intérêt compte. On ne peu plus attendre du respect de la part des autres, ils auront toujours une bonne raison de vous expliquer pourquoi leur vision est différente et donc mieux que la votre. On peu passer une vie entière à faire le mal, etre dans le faux, du moment qu'on s'imagine etre quelqu'un de bien cela suffit pour avancer, j'en ai eu la énième preuve. C'est encore une très belle leçon.

:o
L'origine de l'univers bientôt percée à jour
 
Le monde de la physique en ébullition 
Après plus de 30 ans de recherche, les scientifiques y sont enfin arrivés : une particule aurait été identifiée comme étant celle du boson de Higgs ! Il s'agit d'une découverte fantastique dans la mesure où ce boson représente le chainon manquant pour comprendre tout le domaine de l'infiniment petit. Mais au fait, qu'est-ce que le boson de Higgs ? Et pourquoi s'appelle-t-il comme cela ? Explications.
Le 4 juillet 2012, le CERN (organisation européenne pour la recherche nucléaire) annonce avoir identifié, avec un degré de confiance important, une nouvelle particule dans un domaine de masse infiniment faible. En clair, il s'agit d'une particule minuscule, cachée dans la matière, dont la masse est environ 1000 milliards de milliards de fois inférieure à celle d'un petit pois ! Inutile de préciser qu'elle est difficile à visualiser.
Le sens de la vie.

Les origines 
Des physiciens se sont penchés sur la question dès les années 60. Peter Ware Higgs, Robert Brout, François Englert et d'autres scientifiques ont ainsi réussi à prédire l'existence de cette infime particule, à travers un modèle théorique. Le terme « boson de Brout-Englert-Higgs » est ainsi apparu, abrégé de manière informelle en « boson de Higgs ».
Il revêt une importance capitale car c'est lui qui donnerait de la masse aux autres particules, et serait ainsi responsable de la forme du monde dans lequel nous vivons. Sans boson de Higgs, l'environnement qui nous entoure ne serait pas tel que nous le connaissons. Tout l'enjeu de ces dernières années a été de vérifier que ce boson existait.
 
Des moyens importants 
Pour ce faire, des milliers de chercheurs et quelque 9 milliards d'euros ont été engagés. Plusieurs machines expérimentales ont vu le jour, et c'est grâce à l'une d'entre elles, le LHC (Large Hadron Collider, ou Grand collisionneur de hadrons en français), que le boson a pu être mis en évidence.
Situé au CERN près de Genève, le LHC est un accélérateur de particules (une sorte de 'canon géant'), le plus puissant jamais construit à ce jour. Il est aussi considéré comme le plus grand dispositif expérimental de tous les temps.
 
L'arme fatale 
Le principe du LHC est le suivant : dans ce 'canon' en forme d'anneau et long de plus de 26 km, des protons sont envoyés les uns contre les autres à des vitesses extrêmes (proches de la vitesse de la lumière). Imaginez des balles de golf que vous lanceriez l'une contre l'autre de manière violente, et multipliez l'énergie dégagée - toutes proportions gardées - par plusieurs milliards ! Ces conditions permettent ainsi de recréer l'environnement propice à l'apparition du boson. Un environnement semblable à celui qui existait au moment du Big Bang.
 
Quelle utilité ? 
Cette découverte permet de compléter le modèle actuel de la physique des particules, dénommé 'modèle standard'. Le boson de Higgs a longtemps été le chainon manquant pour les physiciens, et pour leur description du monde de l'infiniment petit. Avec lui, c'est l'origine même de l'Univers qui pourrait être décryptée dans les moindres détails !
 
Le début d'une nouvelle ère 
Marco Zito, physicien des particules au CEA (commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives), assure que la découverte du boson de Higgs est un pas majeur pour la science, et que cette connaissance sera sans nul doute utilisée par la société. Mais il ne s'agit que d'un début. Michel Spiro, président du conseil du CERN estime qu'il y a encore beaucoup à faire pour les prochaines décennies. Au menu notamment : découvrir toutes les propriétés de ce boson et ce qui lui donne de la masse, et, plus largement, savoir de quoi est faite la matière noire de l'Univers !
 
Incroyable mais vrai : des particules élémentaires de la matière, des neutrinos, ont dépassé la vitesse de la lumière, a annoncé le CNRS. Selon les mesures effectuées dans le cadre de l'expérience internationale Opera, les neutrinos ont couvert les 730 km séparant le CERN (Centre européen de recherches nucléaires) du laboratoire souterrain de Gran Sasso en Italie, à une vitesse de 300.006 kilomètres par seconde. Soit 6 km/s de plus que la vitesse de la lumière, mettant au défi la théorie de la relativité d'Einstein, selon laquelle la vitesse de la lumière (300.000 km/m) est une limite infranchissable. La prudence est toutefois de rigueur. Selon Pierre Binetruy, directeur du Laboratoire Astroparticules et cosmologie à Paris, ces résultats ne signifient pas forcément que les théories d'Einstein sont fausses : cela peut vouloir dire que 'des particules ont trouvé un raccourci dans une autre dimension', et donc qu'il existerait dans l'univers davantage que les quatre dimensions (les trois dimensions dans l'espace auxquelles s'ajoute celle du temps). 'Il se peut aussi que la vitesse de la lumière ne soit pas la vitesse limite', a-t-il précisé. 'Compte tenu de l'énorme impact qu'un tel résultat pourrait avoir pour la physique, des mesures indépendantes s'avèrent nécessaires afin que l'effet observé puisse être réfuté ou bien formellement établi', a déclaré le CNRS. Il y a quelques années, un résultat approchant avait déjà été obtenu dans le cadre du projet scientifique Minos aux Etats-unis. La marge d'erreur, jugée trop importante, avait alors rendue les mesures irrecevables.
Désormais, les chercheurs américains travaillent sur une nouvelle expérience d'une précision extrême, dont les résultats, attendues d'ici trois ans environ, pourraient vérifier les conclusions de l'expérience internationale Opera.
 
Le sens de la vie.

Le sens de la vie.

Tags : manga - articles - le sens de la vie - le puzzle de dieu